C'Végétal

La cuisine végane bio de Cécile

Frites rôties de polenta à l’’ail et au basilic

Poster un commentaire


8636817_689d5965c8_m1

Je ne suis pas encore très familière de la polenta ni à l’’origine très fan à vrai dire, car c’’est l’un des mets que les restaurateurs omnivores pas très motivés servent classiquement aux végéta*iens sans prendre la peine de l’’aromatiser et de le cuisiner, tant qu’’à faire avec un bloc de soja grillé nature (beark !).

Ayant acheté de la semoule de maïs complet pour faire des muffins (recette à suivre si je les réussis !), ça m’a intrigué -curieuse que je suis- et j’’ai réalisé des essais. En version crémeuse je ne suis pas vraiment conquise mais en frites parfumées à l’’ail et au basilic, attention les papilles !

La préparation et la cuisson sont assez longues mais il y a en fait peu de travail effectif. L’’on peut réduire le temps de cuisson de la semoule à quelques minutes en utilisant de la polenta précuite mais les commentaires que j’’ai pu lire sur le web indiquent qu’’elle serait bien moins goûteuse (je n’’ai pas trouvé d’’indications concernant une éventuelle dégradation des qualités nutritionnelles mais l’on peut raisonnablement supposer que c’est le cas). Quoi qu’’il en soit, je choisis toujours la voie de l’’industrialisation au strict minimum et j’’ai donc préparé ma polenta selon la méthode traditionnelle qui n’’est tout de même pas bien compliquée.

8636818_cfd16261cf_m1

La semoule de maïs complet est beaucoup moins calorique que la plupart des céréales et cette recette dans laquelle je n’’utilise pas d’’huile offre un spectaculaire effet «junk food» en toute bonne conscience. Je l’’ai accompagnée de l’une de mes friandises préférées, des coeurs de petits artichauts crus à la croque-au-sel dont la saveur puissante s’est merveilleusement assortie avec l’arôme des frites qui, soit dit en passant, étaient délicieusement croquantes à l’extérieur et tendres à l’intérieur. Un dîner finalement tout en légèreté et en saveurs que j’ai fini repue et bienheureuse !

Pour 1 à 2 personnes
Préparation et cuisson : 1 h 10

100 g de semoule de maïs complète
35 cl d’eau
1 grosse gousse d’’ail
10 feuilles de basilic frais
1 pincée de poudre de noix de muscade
Sel, poivre

Portez l’’eau à ébullition avec du sel, du poivre, la muscade, la gousse d’’ail écrasée et le basilic haché au couteau. Versez la semoule en pluie et laissez cuire à feu très doux pendant le temps indiqué sur le paquet (30 mn pour Primeal) en remuant régulièrement, en particulier au début pour éviter les grumeaux. La légende veut que les cuisinières italiennes arrêtent la cuisson de la polenta lorsque la cuillère en bois tient debout toute seule dans la casserole, faites le test !

Versez la polenta dans un moule carré ou rectangulaire sur 1 cm de hauteur et lissez-la (j’’ai posé dessus une feuille de papier sulfurisé pour la lisser facilement avec la main). Laissez-la durcir à l’air libre pendant minimum 1 h, plusieurs heures au réfrigérateur étant encore mieux

Découpez la polenta en frites et placez-les à plat sans les superposer sur une plaque de cuisson garnie de papier sulfurisé. Préchauffez votre four à 230° C et portez la plaque dans le four pour 30 mn environ (jusqu’’à ce qu’elles soient bien dorées) en les retournant à mi-cuisson. Ne salez pas à nouveau vos frites puisque la polenta a cuit dans de l’’eau salée

Dégustez immédiatement à la sortie du four

Laisser un commentaire // Leave a comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s