C'Végétal

La cuisine végane bio de Cécile


Poster un commentaire

Wok de Tempeh au coco, caramel et chou chinois

Si comme moi vous aimez le sucré salé, cette recette est pour vous ! La sauce est onctueuse et gourmande, elle parfume à merveille le tempeh (je pensais que je n’aimais pas trop ça, mais cuisiné ainsi c’est tout à fait savoureux !) et le chou chinois ajoute une agréable note verte et fraîche

Pour 2 personnes
Préparation et cuisson : 40 mn

3 petits oignons rouges
2 càs d’huile de coco
1 bloc de tempeh de 125 g
20 cl de crème de coco cuisine
1/2 càc bombée de gingembre
1/2 càc bombée de cumin
Sel et poivre
150 g de sucre de canne complet
2 càs d’eau
1 bouquet de chou chinois frais ou congelé une fois blanchi (dans mon cas)
Nouilles à votre goût (j’ai choisi des nouilles pad thai au riz brun)
Graines de sésame doré

Epluchez et émincez finement les oignons. Dans le wok, faites chauffer l’huile de coco à feu moyen. Faites revenir les oignons dans l’huile 2 à 3 minutes sans les laisser brûler (baissez le feu si besoin)

Pendant ce temps, coupez le bloc de tempeh dans le sens de la longueur, puis dans la largeur en lamelles de 1 cm environ. Faites les dorer dans le wok environ 3 minutes en remuant régulièrement, après avoir ajouté le gingembre, le cumin, le sel et le poivre. Puis versez la crème de coco et faites mijoter à découvert à feu doux pendant 10 minutes

Pendant ce temps, préparez le caramel dans une petite casserole : versez-y le sucre et l’eau et faites chauffer à feu moyen jusqu’à ce que le sucre ait fondu, puis remuez avec un petit fouet pendant 5 minutes environ jusqu’à obtention d’un caramel épais et onctueux

Ajoutez ensuite le caramel au wok ainsi que le chou coupé en petits morceaux et laissez cuire environ 10 minutes jusqu’à ce que la sauce épaississe

Pendant ce temps, faites cuire les nouilles selon les conseils de la marque (8 minutes pour moi), puis refroidissez-les sous l’eau froide dans une passoire et égouttez-le

Réchauffez ensuite les nouilles quelques minutes dans le wok en mélangeant les ingrédients avec une fourchette ou des baguettes. Au moment de servir, saupoudrez de graines de sésame doré


1 commentaire

Fondant chocolat, coco et cacahuète

Tout est bon pour garder le moral ! Aujourd’hui, j’ai réalisé ce gâteau fondant au chocolat, à la noix de coco et à la purée de cacahuète, qui s’approche d’un brownie en moins sec

J’ai utilisé de la purée de cacahuète en la mettant au frigo une heure avant la préparation, avec l’espoir que le mixage rapide de l’appareil permettrait de conserver quelques morceaux entiers. Mission accomplie comme vous le voyez sur la photo 😋

Vous pouvez utiliser du beurre de cacahuète si vous souhaitez un effet plus sucré-salé, voire crunchy ! Ce fondant est riche et un brin indécent (de gourmandise), autant y aller carrément 😏

Préparation : 15 mn
Cuisson : 30 mn

25 cl de lait de riz
120 g de chocolat noir dessert
1/2 sachet de poudre à lever
40 g de sucre de canne complet en poudre (c’est modérément sucré, ajoutez 15-25 % si vous aimez plutôt ou très sucré)
100 g de farine T 80
50 g de farine de riz
2 càs bombées de noix de coco râpée (+ la décoration)
3 càs bombées de purée de cacahuètes
3 cl d’huile d’olive
80 g de purée de pommes

Préchauffez votre four à 200°C

Faites chauffer le lait de riz dans lequel vous aurez cassé les morceaux de chocolat, jusqu’à ce qu’il soit fondu, à feu moyen

Dans le robot-mixer, mélanger d’abord les ingrédients secs (poudre à lever, sucre de canne, farines et noix de coco), puis ajoutez le reste des ingrédients (purée de cacahuète et de pomme, huile et lait chocolaté). Mixez quelques secondes jusqu’à obtention d’une texture homogène (sauf pour la purée de cacahuète qui gagnera à conserver quelques morceaux)

Versez dans un moule à manquer (huilé si besoin) et portez au four pour 30 mn. Testez la cuisson avec la pointe d’un couteau qui doit sortir propre

Une fois le gâteau refroidi, démoulez-le puis saupoudrez dessus de la noix de coco râpée


Poster un commentaire

Pâté en croûte végane

Tada, je vous présente mon premier pâté en croûte !

J’ai simplifié la recette autant que possible (c’était tout de même un sacré chantier dans ma cuisine 😊) et travaillé la saveur umami qui me fait particulièrement envie en ce moment. J’en ai profité également pour utiliser les noisettes de mon jardin chéri qui apportent à ma cuisine une touche d’amour supplémentaire

La farce est à base de haricots rouges, protéines de soja texturées, carottes, champignons et noisettes, avec un effet fondant-croquant à ravir

Pour une terrine de 29 x 11 cm (10 en hauteur)
Préparation (hors trempage des haricots la veille) : 1 h
Cuisson : 1h30

Pour la pâte :
400 g de farine de blé T80
150 ml d’huile d’olive
150 ml d’eau
1/2 càc rase de sel

Pour la garniture :
150 g de haricots rouges secs
100 g de protéines de soja texturé (peu importe la taille)
1 cube de bouillon de légumes
1 gros oignon
2 gousses d’ail
70 g de carottes épluchées
120 g de champignons de Paris équeutés
2 càs bombées de farine de sarrasin
1 càs de fumée liquide (ou de thé Lapsang Souchong très infusé)
2 càs de sauce soja
3 càs d’huile de sésame (ou olive si vous n’en avez pas)
1 càs bombée de persil séché
1/2 càc rase de sel (le soja va déjà saler)
Poivre à votre convenance
25 belles noisettes
Un peu de farine pour la manipulation de la pâte, et de crème soja pour la dorure

La veille, faites tremper les haricots dans de l’eau froide

Préparez la pâte :

Dans votre robot pâtissier avec la lame en feuille si vous en avez un (j’ai utilisé mon robot avec lame en S faute de mieux), versez tous les ingrédients de la pâte

Mixez quelques secondes pour simplement mélanger les ingrédients et former la pâte sans chercher à la travailler

Faites une boule et réservez au réfrigérateur le temps de préparer la garniture

Préparez la garniture :

Egouttez les haricots

Placez les protéines de soja dans un saladier, ajoutez 500 ml d’eau bouillante dans laquelle vous aurez laissé fondre le cube de bouillon. Une fois réhydratées (10 mn environ), égouttez-les

Epluchez et émincez grossièrement l’oignon et l’ail. Coupez grossièrement la carotte et les champignons en morceaux

Placez tous les ingrédients de la garniture, à l’exception des noisettes et de la crème soja, dans le robot lame en S et hachez 1 mn environ (vous obtiendrez un hachis en miettes)

Versez la garniture sur une feuille de papier sulfurisé sur votre plan de travail. Aplatissez-la un peu avec la main

Cassez les noisettes, brisez-les en morceaux grossiers et ajoutez-les à la garniture en les répartissant

Assemblage et cuisson :

Placez votre terrine pour la mesure à côté de la garniture, et façonnez cette dernière en un boudin un tout petit peu plus petit que la taille intérieure

Préchauffez votre four à 220 °C

Etalez la page en un rectangle d’environ 1/2 cm d’épaisseur, farinez-la légèrement, pliez-la en 4 et placez-la dans la terrine préalablement garnie de papier sulfurisé

Pliez le papier sulfurisé sur lequel se trouve votre boudin de garniture afin de le transporter et le poser facilement dans la terrine sur la pâte (ôtez le papier de la garniture)

Fermez la pâte sur le boudin et aplatissez les jointures avec une fourchette, puis dessinez des croisillons avec un couteau. Passez de la crème soja au pinceau pour la dorure et portez à four chaud pour 1h30 (baissez à 200°C pour la dernière 1/2 heure)

Tranchez à la sortie du four, en utilisant un couteau bien tranchant, en larges parts afin qu’elles se tiennent bien (j’en ai fait 10)


2 Commentaires

Velouté de pois cassés ultra gourmand

Je suis une fan de soupes mais j’avoue que je tourne un peu en rond avec les mêmes ingrédients de l’hiver, et surtout l’un d’entre eux qui n’est vraiment pas mon favori côté texture et (manque de) saveur : la pomme de terre. De surcroît, elle présente l’inconvénient fort embêtant de mal supporter la congélation qui joue un rôle important dans l’organisation de mes repas

J’ai donc recherché une autre solution pour les pois cassés que j’avais envie de déguster, et me suis tournée vers le lait de coco qui lui, ne me déçoit jamais. La saveur puissante de la coco s’efface presque complètement pour juste apporter de la douceur à celle des pois cassés, et j’ai ajouté un peu de coriandre pour booster le tout sans dénaturer. La cuisson au lait de coco comme toujours apporte une texture incomparable

Il en résulte un plat ultra gourmand, très onctueux sans être pâteux, qui s’accorde parfaitement avec les soirs d’hiver mais pourrait aussi se présenter en verrine pour les tables de fêtes, par exemple avec une chantilly au paprika

Pour 3 à 4 bols
Préparation (hors trempage) : 10 mn
Cuisson : 45 mn

250 g de pois cassés
400 ml de lait de coco en conserve
400 ml d’eau
1 oignon moyen
1 càc rase de coriandre
Sel et poivre à votre goût

La veille, faites tremper les pois cassés dans de l’eau froide

Dans une casserole, placez les pois égouttés, le lait de coco, l’eau, l’oignon coupé en 4, la coriandre, le sel et le poivre et cuisez 45 mn à petits bouillons, en remuant de temps à autre

Au moment de servir, mixez au mixer plongeant ou au blender (évitez le robot à lame en S qui donnerait une texture granuleuse) et servez immédiatement car la soupe épaissit en refroidissant


Poster un commentaire

Terrine aux cèpes

Je vous propose aujourd’hui une terrine fine et savoureuse aux cèpes. Parfaite pour des toasts à l’apéritif, sur les tables et les buffets d’été mais aussi ces jours-ci pour accompagner une soupe au coin du feu, et mon bon pain maison 😋

Pour un moule à terrine de 18,5 x 11 cm
Préparation (hors trempage) : 25 mn
Cuisson : 1 h

150 g de noix de cajou (trempées une nuit au préalable dans de l’eau froide)
150 g de lentilles corail
120 g de tofu soyeux
15 g de cèpes déshydratés (à réhydrater 30 mn dans de l’eau chaude)
15 g de levure maltée
1 oignon moyen
1,5 càc rase de marjolaine séchée
1,5 càc rase de persil séché
Sel et poivre à votre goût

Cuisez les lentilles dans de l’eau portée à ébullition, 15 minutes

Préchauffez votre four à 190° C

Mixez les noix de cajou égouttées dans votre robot, jusqu’à les réduire en fine poudre ; n’hésitez pas à racler les bords du robot avec une maryse

Ajoutez le tofu soyeux et les lentilles égouttées, et mixez à nouveau pour réduire en purée

Enfin, ajoutez l’oignon, la levure, les champignons réhydratés et bien égouttés (je les presse avec la main pour en extraire toute l’eau), la marjolaine, le persil, le sel et le poivre, et mixez une dernière fois pour laisser de petits morceaux

Versez le mélange dans votre terrine (j’ai utilisé une terrine en silicone avec un couvercle), placez le couvercle et portez à four chaud pour 30 mn. Ensuite, ôtez le couvercle et cuisez encore 30 mn. Sortez du four et laissez refroidir avant de démouler


8 Commentaires

Gâteau de chou-fleur et châtaignes végane

Voilà plus de 4 ans que je n’ai pas publié de recettes. Il s’est passé beaucoup de choses dans ma vie, certaines difficiles d’autres exaltantes, et je n’avais plus le temps ni parfois le coeur à cela. Beaucoup de choses se sont apaisées depuis, et la cuisine a retrouvé dans ma vie sa place naturelle, favorisée comme beaucoup d’entre vous j’imagine, par les confinements.

J’ai créé cette recette de gâteau de chou-fleur et de châtaignes car je suis lassée des gratins et veloutés de chou-fleur et j’avais de plus envie d’imaginer une recette qui me permettrait d’utiliser les châtaignes de mon jardin que j’ai congelées avec soin.

Cette recette est toute simple, super onctueuse et devrait plaire aux petits comme aux grands, même s’ils ne sont pas fans de chou-fleur.

Pour deux ou trois personnes
Préparation : 50 mn
Cuisson au four : 40 mn

1 briquette de 200 ml de crème de soja
1 càs bombée de fécule de maïs
1 càs bombée de levure maltée
1 càs bombée de purée d’amande douce
Sel et poivre
Chapelure
1 quinzaine de fleurettes de chou-fleur blanchies (s’il est frais) ou surgelées
1 bonne poignée de châtaignes blanchies (si elles sont fraîches), surgelées, en conserve ou sous-vide

Je vous ai prévenus, c’est super simple ! Mettez tous les ingrédients sauf le chou-fleur et les châtaignes dans le robot mixeur et mixez quelques instants pour bien mélanger. Ajoutez le chou-fleur et les châtaignes et mixez à nouveau pour obtenir la consistance d’un écrasé de pommes de terre. Versez dans un petit plat à gratin et saupoudrez d’une fine couche de chapelure.

Portez au four préchauffé à 190° C pour 40 mn puis 2 mn de grill à la fin pour dorer la chapelure, c’est prêt !


1 commentaire

Petits patidoux farcis aux morilles et châtaignes

 

Petits patidoux farcis aux morilles et châtaignes - Vegan - C’Végétal - https://cvegetal.com

Ne nous le cachons pas, j’ai un gros faible pour les morilles mais comme elles ne sont pas données, je ne m’en offre un petit paquet en version déshydratée qu’une fois ou deux par an (je n’en ai jamais trouvé fraîches sur les marchés) que j’accommode dans d’élégantes recettes pour épater la galerie 😃.

Cette fois-ci c’est le patidou que j’ai choisi comme écrin pour ces petites merveilles, car c’est mon chouchou dans la section cucurbitacées cette année, après des années de règne de la butternut. J’ai poussé le contraste sucré-salé en ajoutant à ma farce des châtaignes fraiches et j’ai réalisé une crème toute simple, les saveurs mêlées des trois ingrédients principaux suffisant amplement, à base de crème de soja et de purée d’amandes douce.

Je suis particulièrement contente de cette recette, le patidou fait son travail parfaitement avec sa texture fondante et son délicieux goût de châtaigne renforcé par les éclats du fruit, les morilles entières apportent un contraste très plaisant en texture et en saveur, et ma sauce est gourmande et juste assez goûteuse pour rester discrète en sublimant les autres saveurs (je suis emballée, vous avez noté ? 😏).

A noter que c’est volontairement que je ne vous ai pas indiqué de mode de cuisson des châtaignes car j’ai dû m’y prendre comme une gourde (j’y arrivais pourtant sans problème les années passées !?) et une bonne partie de ma cueillette a fini en bouillie… Débrouillez-vous vous êtes sans doute plus doués que moi !

Petits patidoux farcis aux morilles et châtaignes

Lire la suite


Poster un commentaire

Chocolats gourmands

Chocolats gourmands- Vegan - C’Végétal - https://cvegetal.com

Mon neveu Hugo m’a demandé pour son anniversaire des confiseries maison (je ne sais pas auquel des deux ça fait le plus plaisir ! 😀). Je lui ai donc préparé mes pâtes de fruits légères à la figue et à la banane et me suis également lancée dans la préparation de chocolats gourmands, qui me trottaient dans la tête depuis un moment.

Ca n’est pas bien sorcier à préparer et l’on peut les réaliser avec du simple chocolat noir fondu au bain marie pour qu’il reste croquant. J’ai toutefois réalisé une version plus moelleuse et gourmande en travaillant mon chocolat comme une sorte de ganache épaisse

J’ai utilisé mes moules à mini-cakes en silicone ainsi que des mini-moules à muffins mais je trouve la version en barres plus décadente 😀 et plus flatteuse en termes de présentation.

Vous pouvez bien sûr réaliser ces gourmandises avec toutes les graines, épices, arômes, oléagineux, fruits secs et déshydratés que contiennent vos placards. Pour cette fois, j’ai choisi ces 4 mélanges :

Graines (lin doré et brun, sésame, tournesol, amarante et pavot*) et mangue (en lamelles déshydratées)

Noix de pécan et baies de goji

Pistaches et cranberries

Copeaux de noix de coco et cristaux d’huile essentielle de menthe**

* C’est le mélange « Lin » (Le Choix Du Boulanger) de La Vie Claire
** De la marque Florisens, que je vous conseille d’essayer

Lire la suite


3 Commentaires

Dahl de lentilles roses et graines germées de fenugrec

Dahl de lentilles roses et graines germées de fenugrec - Vegan - C’Végétal - https://cvegetal.com

Après les naans, je poursuis ma série « Inde » avec ma recette de dahl. Il y a des années que je la pratique celle-là, je n’ai rien inventé et n’ai aucunement la prétention qu’elle soit fidèle à la cuisine traditionnelle indienne, mais j’ai fini par prendre mes petites habitudes, un peu de ci un peu de ça pour qu’il soit exactement parfumé à mon goût, et comme beaucoup d’entre vous, je suis particulièrement friande de ce simple plat de lentilles épicé.

Lire la suite


Poster un commentaire

Soupe de pâtisson et jeunes pousses d’épinard au beurre de graines de courge

Soupe de pâtisson et jeunes pousses d’épinard au beurre de graines de courge - Vegan - C'Végétal - https://cvegetal.com

J’ai réalisé que je ne vous ai pas proposé de soupe depuis un moment. C’est pourtant la base (voire l’intégralité) de la plupart de mes dîners mais voilà, toute à mon excitation de retrouver les courges à l’entrée de l’automne, j’étais plus occupée à cuisiner simplement leurs belles saveurs qu’à imaginer de nouveaux mariages.

Maintenant que j’ai fait le tour et re-tour des veloutés de potimarron, butternut, patidou et autre courge musquée, je retrouve ma créativité et aujourd’hui, j’ai décidé de mêler le pâtisson (chair et graines) avec de jeunes pousses d’épinard et le coquin beurre de graines de courge que mon londonien de meilleur ami m’a dégoté chez Whole Foods Market (mon paradis de cuisinière ☺️). Autant le dire de suite, ce beurre est un délice et j’ai une grave tendance à en mettre dans tout en ce moment, légumes rôtis, gratins, pâtes, woks, mais je n’avais pas encore pensé à l’adjoindre à une soupe.

Lire la suite